Le noyer et les noix

Grand noyer

Grand noyer

 

Le noyer est un bel et grand arbre utile pour son bois dont on fait de grandes planches de menuiserie. Il produit des noix que les écureuils mangent de l’automne jusqu’au printemps.

 

 

 

 

La rose facile à cultiver

Il existe différents types de roses très facile d’entretien. Leur culture ne nécessite que très peu d’attention. Ces roses fleurissent toute l’année. Cette sorte de rose très vivace fera le bonheur des jardiniers et des jardinières.

Les différents types de roses pour les nuls sont décites ci-dessous:

La rose de cimetière

La rose de cimetière

La rose de cimetière

La rose de cimetière se reconnaît à son aspect brillant et ses couleurs vives, parfois étranges. Lorsqu’il pleut ses pétales offrent un brillant éclatant. On note que sa texture est étrangement dure et cassante.

Cette rose ne nécessite pas d’arrosage particuliers ni de terre pour pousser. Elle pousse généralement dans les cimetières et sort de terre après les enterrements ou les bénédictions du curé.

 

 

 

 

La rose d’intérieur

Il existe de nombreuses sortes de roses d’intérieur. La plus connue est la rose à tige droite et rigide. Cette particularité de la nature convient extrêmement bien à la mise en pot et en bouquet.

Une variété très rare de rose bleue pousse sur les buffets et les pianos. Très timide, elle se cache discrètement derrière les plus classiques roses roses.  Encore plus rarissime est la rose jaune car elle pousse timidement derrière la rose bleue. Seul un expert en rose peut avoir la chance de la capturer en photos (voir ci-dessous).

Enfin la traditionnelle rose rose d’intérieure est très sensible aux maladie. D’étranges dépôts de couleur grise se forment sur ses feuilles et ses pétales molles. Pour l’enlever il faut un outil appelé balayette ou chiffon.

 

Comment déplacer une ruche d’abeilles?

Les abeilles possèdent un GPS interne qui leur permet de revenir toujours au même endroit.

Lorsque vous souhaitez déplacer une ruche, les abeilles vont malheureusement revenir à l’emplacement d’origine. Plusieurs solutions sont possibles pour déplacer la ruche avec sa colonie:

1 – Déplacer la ruche de plus de 3km ou bien déplacer la ruche d’un maximum de 30cm par jours…

2 – Désorienter les abeilles en faisant tourner la ruche sur elle-même. Cette méthode nécessite un outillage peu pratique.

3 – L’astuce de l’apiculteur est de déplacer la ruche dans son nouvel environnement puis de boucher son entrée par des fétus de paille.  Les abeilles vont alors s’activer pour dégager l’entrée et oublier progressivement l’ancien emplacement de la ruche !!!

Extraction naturelle du miel

Extraction naturelle du miel

Extraction naturelle du miel

L’extraction naturelle du miel permet d’obtenir un miel non chauffé et non centrifugé. Il garde ainsi toute ses qualités naturelles.

L’extraction du miel se déroule en plusieurs étapes:

 

 

 

 

 

Préparation du cadre de ruche

Un cadre de ruche plein produit près de 1,5 kg de miel. Ce dernier est présent dans les alvéoles non operculées.

Récolte du miel dans les cadres de hausses

Filtrage du miel et de la cire

Le miel et la cire récupérés forment un mélange qu’il faut séparer. On utilise alors une simple passoire et la gravité terrestre pour filtrer cet amalgame. Cette méthode douce et naturelle permet la conservation des saveurs, du goût et des propriétés du miel à l’état naturel.

Mise en pot du miel naturel

La mise en pot du miel ne nécessite ni opération de chauffe, ni opération de stérilisation. Un miel peut même se conserver à l’état naturel plusieurs milliers d’années. On en a retrouvé dans les tombes des pharaons d’Egypte.

 

Les bienfaits du ver de terre

Le ver de terre malheureusement décédé

Le ver de terre malheureusement décédé

Le ver de terre est l’ami du jardinier. Il laboure et renouvelle le sol, transforme et digère les épluchures de cuisine pour vous donner le plus beau composte de la terre.

La tourterelle

La tourterelle

La tourterelle

La tourterelle est un oiseau de la campagne. Elle est plus petite que le pigeon.

 

Le moustique qui pique

Le moustique, c'est magique

Le moustique, c’est magique

Généralement, le moustique se trouve écrasé sur le mur par une pantoufle énervée en pleine nuit. En volant, il produit un agréable petit bruit de style: bzzzzzzzz. Quand le bruit s’arrête, le moustique commence son opération de forage et de pompage de sang sur votre mollet, votre bras ou votre dos. Une fois terminé, il part tranquillement se reproduire pour agrandir sa famille qui fera rapidement connaissance avec vous.  De votre côté, vous pouvez commencer votre séance de grattage.

Le lézard du jardin

Lézard au repos

Lézard au repos

Le lézard de la campagne aime bien se dorer au soleil sur les chaudes pierres et terrasses de jardin pendant la saison estivale. Cet animal au sang froid a besoin de la chaleur du soleil comme pour les crocodiles.

Sa queue se détache facilement quand on l’attrape.

L’escargot du jardin

Escargot en plein effort

Escargot en plein effort

L’escargot est bien connu des jardiniers. Soit on les mange, soit ils nous mangent nos salades. Il en existe de nombreuses sortes. Les escargots ressemblent à des limaces avec une coquille en spirale.

Le bourdon du jardin

Le bourdon du jardin

Le bourdon du jardin

Le bourdon ressemble à une grosse boule de poil volante, bariolée de rayures noires, oranges et blanches. Il butine les fleurs du jardin en passant de l’une à l’autre.

Il est plus gros qu’une abeille.